• Rue F x David Diop – Fann Résidence – BP 25 242 Dakar-Fann
  • (221) 33 869 07 51
  • ageroute@ageroute.sn

PERA 2014

PERA 2014 (Télécharger)

CONTEXE ET JUSTIFICATION DU PERA 2010

 
CHAPITRE II : PROCESSUS D’EVALUATION DU PROGRAMME TRIENNAL GLISSANT ET DU PROGRAMME D’ENTRETIEN ROUTIER 2014

Le PERA 2014 a été élaboré sur la base du Programme Triennal Glissant 2014 – 2016 (PTG) et en tenant compte des besoins exprimés par les populations.

Pour l’élaboration de ce Programme qui est essentiellement conçu en utilisant HDM4 (Highway Development and Management), six (6) études ont été menées.

Ces études, dont l’objectif est de recueillir les données et les informations concernant l’état des routes, la nature et la répartition de la demande de transport sur l’ensemble du réseau routier classé (15 309 km dont 5 304 km de routes revêtues et 10 005 km de routes non revêtues) , ont permis de réaliser :

  • une Inspection Sommaire (IS) des Routes en Terre ;
  • une Inspection Sommaire (IS) des Routes Revêtues ;
  • une Campagne de comptage de trafic routier ;
  • une campagne de sondage,
  • une campagne de mesure de déflexion ;
  • une campagne de mesure d’uni.

L’élaboration du PTG est faite à partir des données principales suivantes :

  • l’état du réseau routier obtenu à partir des auscultations (IS, mesures d’uni, mesures de déflexion, sondages);
  • les différents volumes de trafic obtenus à partir de la campagne de comptage ;
  • les normes d’entretien ;
  • les coûts unitaires des travaux ;
  • les coûts d’exploitation des véhicules.

Le diagramme ci-après schématise la méthodologie de détermination du PTG.

 diagramme-ptg

Par ailleurs, il a été retenu les principes complémentaires ci-dessous pour élaborer le PERA 2014 :

  • - poursuivre les actions sur le réseau revêtu et accorder une importance accrue à la récupération du réseau en terre;

  • - mettre en œuvre un entretien courant manuel systématique (débroussaillage, curage fossés et ouvrages etc.) et un entretien courant mécanisé sur les itinéraires ayant déjà fait l’objet de récupération soit dans le cadre des PERA 2011 - 2013 soit dans le cadre d’autres programmes d’interventions ;

  • - les critères essentiels de hiérarchisation du « PTG 2014-2016 » pour l’élaboration du PERA 2014 ;

  • - mettre en œuvre ce programme de manière à éviter les retards dans le démarrage des travaux ;

  • - optimiser les interventions pour rendre les dépenses plus efficientes en matière de récupération et de maintenance du réseau.

CHAPITRE III : PRESENTATION DU BUDGET 2014

  1. LES CRITERES DE CHOIX DES TRONCONS

- le trafic et la classe de route ;

- l’état de dégradation ;

- le rapport coût /avantage;

- le principe de continuité du réseau ;

- les activités de 2013 reportées en 2014;

- l’appartenance au réseau communautaire ;

- l’aménagement du territoire.

  1. LE PROGRAMME

Les différents travaux et prestations retenus pour le PERA 2014 vont contribuer à :

- une amélioration de l’état du réseau;

- une meilleure conservation du patrimoine routier ;

- un niveau de service acceptable homogène et continu en termes de vitesse, confort et sécurité ;

- un rétablissement d’un réseau routier cohérent et harmonieux ;

- une facilitation de l’intégration régionale par le biais d’un bon réseau communautaire et uneinter- modalité de transport en vue d’en assurer la continuité ;

- une utilisation efficiente des ressources financières allouées.

Les activités sont donc :

- l’entretien courant ;

- l’entretien périodique ;

- la réparation, l’entretien et la construction d’ouvrages hydrauliques ou d’art ;

- les prestations diverses permettant une bonne préparation et une mise en œuvre adéquate des programmes d’entretien routier (études d’entretien périodique, études BDR, etc.) ;

- les travaux généraux et d'assainissement;

- la maitrise d’œuvre des travaux ;

- la surveillance du réseau,

- les travaux de signalisation horizontale et verticale.

Les détails liés aux différents projets et activités retenus sont présentés en annexe.

  1. LE PROGRAMME

Les différents travaux et prestations retenus pour le PERA 2014 vont contribuer à :

-  l’amélioration de l’état du réseau;

-  une meilleure conservation du patrimoine routier ;

-  un niveau de service acceptable homogène et continu en termes de vitesse, confort et sécurité ;

-  l’établissement d’un réseau routier cohérent et harmonieux ;

-  faciliter l’intégration régionale par le biais d’un bon réseau communautaire et celle avec les autres modes de transport en vue d’en assurer la continuité ;

-  une utilisation efficiente des ressources financières allouées.

Les activités sont donc :

l’entretien courant ;

-  l’entretien périodique ;

-  la réparation, l’entretien et la construction d’ouvrages hydrauliques ou d’art ;

- les prestations diverses permettant une bonne préparation et une mise en œuvre adéquate des programmes d’entretien routier (études d’entretien périodique, études BDR, etc.);

-  les travaux généraux et l'assainissement;

-  la maitrise d’œuvre des travaux ;

-  la surveillance du réseau,

- les travaux de signalisation horizontale et verticale

Les détails liés aux différents projets et activités retenus sont présentés en annexe.

  1. LE BUDGET

Le budget duPERA pour l’exercice 2014est arrêté à la somme de 67 052 300 101 FCFA et comprend ;

ü         -  Le budget d’investissement du programme d’entretien routier pour un montant de 44,5 milliards de F CFA réparti comme suit:

Répartition des crédits du PERA 2014

Désignation

Montant F CFA

Pourcentage par rapport au budget

Entretien Périodique Routes Revêtues

25 581 514 218

57,48 %

Entretien Périodique Routes en Terre

9 042 192 998

20,31%

Entretien Courant

9 081 292 784

20,40%

Etudes Techniques et Maitrise D’Œuvre

650 000 000

1,46%

*Autres

145 000 000

0,32%

Total

44 500 000000

*Autres  :

- Renforcement des Capacités du Secteur : 25 000 000 F CFA;

-  Préparation et Mise en Œuvre DAO PERA: 20 000 000 F CFA;

-  Assistance aux collectivités locales : 60 000 000 F CFA ;

-  Campagne de sensibilisation à l’entretien routier : 20 000 000 F CFA;

-  Séminaire et Conférence : 20 000 000 F CFA.

 

repartition-pera2014 

-  le budget de fonctionnement de l’AGEROUTE d’un montant de 3,5 milliards F CFA ;

- le report des dépenses engagées non mandatées 2010 – 2013 d’un montant de 19 052 300 101 F CFA.